©2019 by Collectif des fondations québécoise contre les inégalités

  • Nancy Pole

Analyse des promesses électorales sous l'angle des inégalités et de la fiscalité

Les élections fédérales sont maintenant passées, mais avec le résultat - un gouvernement minoritaire - le parti au pouvoir va devoir chercher des compromis avec les autres partis, autant ses alliés que ses adversaires. Ainsi, il demeure pertinent de garder une vue sur les plateformes électorales de tous les partis pour les effets potentiels de leurs positions sur les inégalités.


Références utiles:


Le Bulletin des promesses électorales de l'Observatoire québécois des inégalités: analyse d'un panel de 26 experts estimant les effets des promesses électorales fédérales sur les inégalités au Québec.

  • Sur trois promesses analysées par parti, le NPD proposait les deux meilleures en matière de réduction des inégalités avec une note de A -- soit l’augmentation de l’impôt sur le patrimoine des familles riches et la création de logements abordables ;

  • À noter que sept autres promesses se trouvaient tout juste derrière, avec une note de A- : Parti Libéral du Canada (2), Parti vert du Canada (2), Bloc Québécois (2) et NPD (1).


Quels seraient les effets financiers des ces promesses et d'autres encore? La Chaire en fiscalité et finances publiques a publié la Synthèse des promesses financières des partis politiques fédéraux -- en fonction des cadres financiers que les partis ont rendus disponibles, mais aussi la prévision de référence du Directeur parlementaire du budget.